Clarification des marquages cosmétiques

Les marquages cosmétiques


Les emballages des soins d’hygiène-beauté sont décorés de multiples informations et pictogrammes, règlementaires ou optionnelles. Certains symboles sont mystérieux pour le consommateur ou mal interprétés.
Nous faisons le point sur les principaux éléments visuels que nous retrouvons sur ces emballages et nous clarifions leur sens.

 1. LES CONSIGNES DE TRI

Le point vert

Le point vert
  • L'entreprise qui l’a apposé sur son produit verse une contribution financière à un organisme chargé de piloter le tri et le recyclage des déchets d'emballages ménagers en France.
  • Attention, il n’indique pas que les emballages sur lesquels on le trouve sont recyclés ou/ni recyclables.
  • Il est né en 1992.
  • Intégration du symbole "®" pour rappeler que la marque est déposée.
  • Le Point Vert n’est plus obligatoire depuis janvier 2017.
  • Considéré comme confus, il est en train de disparaître (au profit du logo Triman). La loi AGEC (Anti gaspillage pour une économie circulaire) prévoit que les signalétiques et marquages pouvant induire une confusion sur la règle de tri seront affectés d'une pénalité.

    Le "Triman"
    LE TRIMAN
  • Ce logo signifie que l’emballage en question est recyclable, et peut donc être trié.
  • Il est apparu en janvier 2015.
  • Il devient une norme en matière de gestion des déchets ménagers.
Les consignes info-tri
CONSIGNE INFO TRI
  • Explicites, elles sont créées pour simplifier la vie en précisant la destination des déchets.
  • Les consignes info-tri sont complémentaires au symbole Point Vert et Triman.
  • Mis en place par Citeo (Ex "Eco-Emballages") en 2012, elles sont désormais apposées sur plus de 20 milliards d’emballages.
  • Une nouvelle Info-tri harmonisée et simplifiée, conforme aux exigences de la loi Anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) a été mise à disposition des entreprises fin septembre 2021 :

    Bloc Info-tri 2021

Le ruban de Möbius

LE RUBAN DE MOBIUS
  • Signifie que l’emballage est recyclable (au regard de la norme ISO 14021) et qu’il peut donc être redirigé vers une filière de collecte et de valorisation des déchets.
  • Symbole universel du recyclage depuis 1970, cette représentation de l’infini a été conçue par le mathématicien allemand August Ferdinand Möbius.
  • Symbolise un cycle sans fin de recyclage.
  • Ce logo n'apporte pas d'indication sur le type de matière dont est composé l'emballage.

    RUBAN MOBIUS RECYLE
  • Quand le sigle affiche un pourcentage en son centre, il indique alors la quantité de matières recyclées qui ont été utilisées pour fabriquer l'emballage.

Pictos materiaux plastiques
    • Ces abréviations correspondent aux différents types de plastiques et sont graduées de 1 à 7 pour représenter les différentes familles de matériaux : PET : Polyéthylène téréphtalate ; PEHD : Polyéthylène haute densité ; PVC : Polychlorure de vinyle ; PEBD : Polyéthylène basse densité ; PP : Polypropylène ; PS : Polystyrène ; autres plastiques.
    • Ces symboles n’indiquent pas que le plastique utilisé pour fabriquer l’emballage est forcément recyclable.

    Les logos alu, verre, acier

    Verre metal alu
    • La bouteille entourée de deux flèches vous indique que le verre est valorisable.
    • Il en va de même pour les sigles représentant un aimant : signe que votre produit a été conçu avec de l’acier qui se recycle.
    • Le mot « alu » cerné par deux flèches désigne le matériau aluminium, qui est recyclable.
      “Metal Recycles ForeverTM”
      METAL RECYCLES FOREVER
      • Créé en 2014
      • Picto designé pour l’économie circulaire : le principal but est de mettre en avant le caractère de recyclabilité infinie du métal, sans perte de qualité, de la façon la plus claire possible, afin qu’il soit recyclé de plus en plus par les consommateurs.
      • Aujourd’hui, 75% des packagings en métal sont recyclés en Europe, ce qui lui donne la place de l’emballage le plus recyclé. (*Ecolabel Index 2017)
        "TerraCycle"
        TERRACYCLE
        • Est une entreprise de recyclage dans le traitement des déchets difficilement recyclables.
        • Lorsque vous observez ce pictogramme sur un emballage, cela signifie qu’il est possible de le recycler mais pas via le système standard des poubelles de tri ; il faut se renseigner sur le site internet de la marque et le rapporter à un point de collecte spécifique.

        2. LES INFORMATIONS MATERIAUX RECYCLÉS

          • Il est différent du ruban de Möbius
          • S’il y a un pourcentage au centre de l’Anneau de Möbius , il précise alors que le produit ou l’emballage contient ce certain pourcentage de matières recyclées.
          • Cela n’indique pas que l’objet est recyclable.

          Les logos PEFC, FSC

          PICTO FSCLOGO PEFC

          Ce sont des certifications environnementales indiquant que le papier, le carton ou les produits en bois sur lesquels on les trouve sont fabriqués par des sociétés veillant à la gestion durable des forêts. 

          Le logo APUR

          LOGO APUR
          Avec sa feuille verte caractéristique, ce logo mis en place par l’Association des Producteurs et Utilisateurs de papiers-cartons Recyclés indique dans le rectangle à droite le pourcentage de fibres recyclées utilisées pour fabriquer le produit (60% ; 80% ; ou 100%).

           

          3. LES DATES LIMITES D’UTILISATION

          PAO = période après ouverture = Le pot ouvert
          PICTO PAO
          • Le symbole PAO est un symbole graphique qui identifie la durée de vie utile d'un produit cosmétique après la première ouverture de son emballage. Il représente ainsi un pot de cosmétique neutre ouvert avec un nombre de mois ou d'années écrit en dessous.

          • Au-delà de cette durée d'utilisation conseillée, le produit risque de perdre en qualité ou en sécurité.
          • dans l'Union européenne, les produits cosmétiques dont la durée de conservation est d'au moins 30 mois ne sont pas tenus de porter une date de péremption connue comme la date de durabilité minimale (DDM = picto sablier). Au lieu de cela, il doit y avoir une indication du délai après ouverture pour lequel le produit peut être utilisé sans causer de préjudice au consommateur.

          • Le pot ouvert est obligatoire pour les produits qui peuvent être utilisés au-delà de trente mois après leur fabrication. Pour les autres, seule une date de péremption est prévue par la réglementation.
           
          DDM = date de durabilité minimale = Le sablier

          DDM sablier
          • Comme beaucoup de produits de consommation courante, les cosmétiques ont une durée de vie, qui correspond à la période de temps durant laquelle on peut les utiliser sans crainte de voir leur efficacité diminuer et sans danger ni risque de les voir atteints par des contaminations extérieures (bactéries…).

          • Est entré en application en 2013.

          • Parfois confondue avec une date de péremption, la date de durabilité minimale désigne précisément, selon le texte du nouveau Règlement, "la date jusqu’à laquelle le produit cosmétique continue de remplir sa fonction initiale et reste sans danger", c’est-à-dire celle "avant laquelle il est préférable d’utiliser le produit".
          Concrètement, elle doit se composer, dans l’ordre :
          • Soit du mois et de l’année,
          • Soit du jour, du mois et de l’année
          Et peut être présentée de deux façons :
          • Soit précédée (comme actuellement) de la mention "à utiliser de préférence avant fin",
          • Soit précédée du symbole « sablier »
          • Exemple : à utiliser avant fin : XX/XXXX
          • L’indication de la durabilité minimale est obligatoire quand celle-ci est inférieure à 30 mois. Dans le cas contraire, quand elle est supérieure à ces 30 mois fatidiques, l’indication est remplacée par une autre, celle de la durée pendant laquelle le produit est sûr après son ouverture (PAO = pot ouvert).

          4. LES CONTENANCES

          Le « E » métrologique
          E MÉTROLOGIQUE
          • Le contenu nominal au moment du conditionnement doit être indiqué sur l’emballage en poids ou en volume.
          • Le symbole "e" est apposé à côté de la mention de la contenance.

          • C’est une garantie apportée par le fabricant que ses produits satisfont aux critères métrologiques réglementaires (le critère de la moyenne et celui du contenu minimal, une marge d’erreur est admise). Elle n’est pas obligatoire.
          • Cette mention certifie, sous la responsabilité de l'emplisseur ou de l'importateur, que le préemballage satisfait aux prescriptions de la directive 76/211/CE en termes de qualité et de mesures.

          • Cette directive précise notamment la taille minimum des caractères à utiliser sur l’emballage en fonction de la quantité de produit : les indications doivent apparaître en caractères d’autant plus gros que la quantité de produit est importante. 
          Par exemple :
          • Contenance Inférieure à 50 g ou 50 ml (inclus) : hauteur des caractères supérieurs à 2 mm

          • Contenance comprise entre 50 g et 200 ml (inclus) : hauteur des caractères supérieurs à 3 mm

          • Attention : Ne signifie pas : "environ". Aucun lien avec le mot Europe non plus.

          5. LES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES
           
          « Handbook » :  la main et le livre ouvert

          PICTO HANDBOOK
          Quand le récipient ou l'emballage est trop petit pour que les informations utiles ou les précautions d'emploi y figurent lisiblement, ce livre ouvert renvoie le consommateur à une notice, une étiquette ou un site Internet où elles sont disponibles.


          La flèche à suivre

          FLÈCHE À SUIVRE
          Quand l'emballage est trop petit, la liste des ingrédients par exemple peut être apposée au verso de l'étiquette, souvent adhésive, qu'il faut décoller à l’endroit indiqué par le symbole de la flèche pour découvrir les compléments d’informations.

           

          6. LES NUMÉROS DE LOT

          • Exemple : "LOT : XXXXXXXX".
            Sur La Poudre Éclat CLARIFICATION par exemple, il est imprimé sous le flacon.
          • Peut être utile au consommateur en cas d’échange avec la marque au sujet d’un produit : cela permet un traçage simplifié et d’identifier rapidement de quelle production il est issu.
          • Les numéros de lot sont propres à chaque marque, il n’y a pas de règlementation quant à la composition du numéro.

           

          Sources (consultées le 25/07/2021)

          https://www.metalrecyclesforever.eu/
          https://www.terracycle.com/fr-FR/about-terracycle
          https://cosmeticobs.com/fr/articles/apprendre-a-lire-les-etiquettes-4/les-logos-sur-letiquette-46
          https://incibeauty.com/blog/218-l-etiquetage-des-produits
          https://www.easyrecyclage.com/blog/a-quoi-correspondent-les-logos-de-vos-emballages/


          Laisser un commentaire

          Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés